RENDEMENT-RISQUE THEORIQUE DES PLACEMENTS

fermer

cliquez sur les loupes pour plus de détails

Sicav Monétaire

    Pas de risque mais pas de rendement non plus (à ce jour). Eviter de prendre du "monétaire dynamique" impliquant du risque potentiel par des techniques non forcément sécurisantes.

Obligations Court Terme

    Le risque est faible car une hausse des taux aurait peu d'impact, l'obligation étant proche de sa maturité. L'effet de la hausse serait limitée par les coupons perçus.

Dépôt à Terme

    Le risque est quasi nul (sauf défaillance bancaire), avec des taux très bas, et une durée de placement en général sur plusieurs mois (donnant un taux quelque peu supérieur au monétaire). Si rupture anticipée, taux perçu devient plus faible. Attention aux formules variables.

Assurance-Vie, Actifs en Euros

    Le risque est quasi nul (sauf défaut de l'assureur). Taux en baisse depuis 10 ans. Si forte hausse des taux, éventuellement il y aurait une période d'indisponibilité provisoire pour des rachats partiels. Cela est indiqué chez certaines compagnies.

Long/Short, neutre

    Techniques d'arbitrages peu risquées (sauf risque gérant/société). Répartir sur plusieurs stratégies et/ou gérants pour réduire le risque. Le risque augmente si les positions ne sont plus couvertes.

Sicav Obligations

    Pour éviter, comme les actions, les risques individuels de chaque émetteur, il est largement préférable de soucrire des sicav regroupant de très nombreux émetteurs obligataires.

SCPI

    Les placements en immmobilier en direct (en non en opcvm immobiliers ou de foncières cotées) sont des amortisseurs face à la volatilité des marchés financiers, mais quand les prix de l'immobilier baissent, l'inertie est bien plus longue, plusieurs années.

Obligations 3/5 ans

    Les obligations seront moyennement impactées par une hausse des taux (modérée). Si la qualité des entreprises s'améliore (et donc des "spread" réduits), le contrecoup de la hausse sera limité.

Gestion Alternative

    Avec peu de liquidité et moins de transparence, les fonds peuvent produire de la performance en étant décorrélés des marchés tradtionnels actions/obligations. Il faut impérativement savoir où l'on investit et répartir ses stratégies.

Obligations 7 ans

    Avec une remontée probable des taux, les obligations à maturité plus longue seront impactées plus que les autres (y compris les obligations d'Etat).

Produits Structurés

    Sauf les produits à capital garanti, la réalisation d'une condition pour obtenir le rendement est aléatoire, et dépend en général des marchés actions, de devises, de volatilité..Pas plus de 10 à 15% dans un portefeuille.

Sicav Obligataire Haut Rendement

    Le rendement est "important" car les investissements sont dans des entreprises au bilan déstructuré. Prendre des sicav et non des titres individuels pour réduire les risques. Forte impact possible si les taux remontent bien.

Actions Pays développés

    Les actions en titres vifs peuvent être très rémunératrices mais présentent des risques individuels importants qui peut affecter longtemps une valeur, et collectifs (secteur, pays, ..).

Sicav Actions Développés

    Les sicav actions répartissent les risques, par secteur, par profil d'entreprises.. Si les marchés baissent, la valorisation baissera également (moins si le gérant est performant).

Actions Emergentes

    Avec des économies en pleine croissance (mais qui s'essouflent), les actions émergentes offrent des rendements importants mais sont volatiles (donc la baisse peut être elle aussi importante).

Private Equity

    Ces placements dans les sociétés non cotées s'analysent sur 6 ans en moyenne, ne sont pas liquides, et restent sensibles à la qualité des dossiers et des investissements réalisés. TRI possible sup. à 10/12% net.

Forex - Devises

    Le marché des changes est très volatil, incertain, et souvent difficile à suivre. Les devises émergentes peuvent être attaquées,les décisions politiques affectent l'euro,le yen, le dollar..

Options - Futures

    Le risque peut être plus important que la mise initiale. Les rendements peuvent être importants mais sur la durée, mieux vaut souscrire des fonds de gestion alternative multistratégies.

Liquide

    Les investissements peuvent être achetés ou vendus à tout moment, sans contrainte de délai, de couts (sauf défaut naturellement de l'émetteur).

Moins liquide

    Les investissements sont conclus pour une période déterminée et la cession avant terme pourrait réduire la performance potentielle. Dans les situations à risque, les investissements pourraient être plus difficilement cédés.

Peu ou pas liquide

    Le principe inhérent de ces gestions est de gérer sur la durée en terme de performance (même si cela reste vrai pour quasi tous les placements). La cession avant terme est possible mais plus compliquée, avec une faible visibilité sur les conditions et le prix de sortie.

Peu ou pas de risque

    Sauf défaut de l'émetteur ou contrainte extrême de marché, le capital ne sera pas entamé à court ou moyen terme.

La notion de liquidité s’analyse soit par la nature même du placement, soit en cas de baisse significative des marchés.
Celle de perte en capital s’analyse hors performance (risque de défaut de l’émetteur….)